K pour Kent…Duc de Kent

Aujourd’hui pour la lettre K du #ChallengeAZ, laissons de côté ma généalogie pour se concentrer sur une partie de l’histoire de mon quartier, c’est à dire Beauport. Près de chez-moi ce trouve la majestueuse chute Montmorency . Ce parc fait partie de l’histoire de Beauport et de Québec et il fait aussi partie du parcours de la plupart des touristes qui passent par Québec pour la première fois.

Cette chute, plus haute que les chutes Niagara a vu passer des millions de personnes mais, qui prend réellement le temps de connaître l’histoire de ce site ou une partie de celle-ci ?

La première demeure anglaise d’importance à être construite en Nouvelle-France est érigée en 1780 sur le site de la Chute Montmorency. Le gouverneur Haldimand se fait construire une villa, qui était en fait le premier manoir, qui sera vendu quelques années plus tard au Duc de Kent, le prince Edward Augustus. Celui-ci y séjournera de 1791 à 1793. La rumeur veut même que la reine Victoria y soit venue passer quelques temps pendant son enfance. Le Duc de Kent était le père de la reine Victoria. Le manoir sera renommé Kent House en son honneur.

original.7566

Kent House aurait aussi abrité les amours du Duc de Kent et de Madame de St-Laurent  avec qui il partagea sa vie pendant plus de 27 ans avant que celui-ci épouse par devoir en 1818, Victoria Mary Louisa, veuve du prince de Leiningen et sœur du roi Léopold I de Belgique avec qui il aura une fille, Victoria.

L’on prétend que le duc aurait eux plusieurs enfants avec Madame de St-Laurent et avec d’autres femmes. Évidemment, la reine Victoria a toujours nié ces rumeurs qui lui déplaisaient énormément.

Mais qui était le duc de Kent ? Celui-ci semble avoir laissé sa place dans le quartier de Courville et Montmorency à Beauport et même àa Québec. L’on y retrouve, entre autre, un casse-croûte, le tournoi Duc-de-Kent,  la rue du Duc-de- Kent aussi dans le même quartier. Mais a-t-il fait quelque chose de notable ?

Le duc de Kent est le cinquième enfant et quatrième fils du roi Georges III et de la duchesse Charlotte de Mecklembourg-Strelitz. Comme je l’ai écrit quelques lignes plus haut, il est aussi le père de la reine Victoria.

Le duc de Kent est né le 2 novembre 1767 à Londres à Buckingham Palace. Le duc perdit la faveur de son père et ce dernier le détestera jusqu’à la fin de ses jours. Ainsi, le roi le garda loin de l’Angleterre pendant plusieurs années. Comme les autres nobles, il reçut une formation militaire et devint colonel. Après avoir été gouverneur de Gibraltar, le duc se retrouva à Québec avec son régiment en 1791.

On retrouve d’ailleurs la Maison Kent aussi à Québec qui a été nommée en son honneur puisqu’il l’a loué lors de son passage à Québec.

Le duc de Kent a côtoyé d’autres notables de Nouvelle-France tels que Ignace-Michel-Louis-Antoine d’Irumberry de Salaberry.

rpcq_pge_8121_194561
Salaberry
Quelques années plus tard, le Duc et son régiment se retrouve à Halifax lors de la guerre contre la France.

Le Duc se blesse en 1798 et retourne finalement en Angleterre en 1800. Le duc était reconnu pour être sévère et rigoureux avec son régiment mais il fut aussi connu pour être humain et sensible à plusieurs causes. Il devint un bienfaiteur de plusieurs associations et organisations.

Le titre de duc de Kent n’a été redonné la première fois que 114 ans plus tard à George Edward Alexander Edmund.

L’île du prince Edouard a aussi été nommé en son honneur.

Sources: Dictionnaire biographique du Canada et Encyclopédie du patrimoine culturel de l’Amérique française

 

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s