e001633679

Les Bélanger, pionniers et seigneurs de L’Islet

Dans la continuité de mon article de la semaine dernière, je vous présente cette semaine François Bélanger.

François Bélanger est un des plus anciens pionniers de la Nouvelle-France. Il arrive en 1634 avec le deuxième groupe de colons venus s’établir au pays avec Robert Giffard qui était chirurgien de la marine. Sur le même bateau, nous trouvons aussi Marie Guyon, fille de Jean Guyon et Mathurine Robin qui deviendra ensuite son épouse. Il avait 25 ans lors de leur mariage et Marie était âgée de 13 ans. Ensemble, ils auront 12 enfants.

rpcq_bien_111414_33849
Plaque des premiers colons de Québec

François était maçon et sera aussi capitaine de milice en Nouvelle-France de 1663 à 1677. En fait, il a pratiqué plusieurs métier en Nouvelle-France. Il fut l’un des pionniers de la Côte-de-Beaupré.C’est en remerciement de toutes ses années de services en tant que capitaine de milice que MM de Frontenac et Duchesneau lui offrirent  une seigneurie sur la rive-sud du St-Laurent à l’endroit ou se trouve aujourd’hui L’Islet, St-Cyrille et St-Eugène. C’est ce qu’on appela la Seigneurie Bélanger ou la Seigneurie Bonsecours. Basé sur le système féodal encore en vigueur en France, le seigneur devait faire prospérer sa seigneurie en l’habitant et en la colonisant, en construisant un four à pain, un moulin banal et en permettant la construction d’une église. Il devait aussi, évidemment, payer des redevances au Roi, ou au représentant du roi en Nouvelle-France, l’Intendant.

Il faut préciser que François fut un pionnier fort prospère. En effet, lors du recensement de 1667, il possédait 50 arpents en valeur et 13 bestiaux à corne dans son étable. Ensuite, en 1681, il déclara posséder 4 domestiques à son services. Ce qui en fait une personne assez fortunée.

Ce sont ses fils Charles et Louis et qui hériteront de la Seigneurie. Ils se partageront les terres.

acte-de-foi-et-hommage-de-louis-belanger-fils-de-francois-1-de-4
Acte de foi de Louis Bellenger pour le fief de Bonsecours

 

Pour vous situer aujourd’hui, l’Église Notre-Dame-de-Bonsecours de l’Islet représente la limite en la seigneurie de Geneviève Couillard du côté est et celle de François Belanger du côté ouest.

Bonne semaine !

Voici un site très complet sur la vie de François Bélanger si cela vous intéresse: http://www.belangers.us/F.FrsWho.htm

Sources:http://www.famillesbelanger.com/belanger_guyon_en_France.htmlhttp://www.patrimoine-culturel.gouv.qc.ca/rpcq/detail.do?methode=consulter&id=25587&type=pge#.WECDDvnhDIUhttp://www.lislet.com/tourisme/eglise-notre-dame-de-bonsecours

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s