Sur les traces des Irlandais au Québec – mon ancêtre et mon voyage en Irlande

Daniel et Jean-Baptiste

Mon ancêtre irlandais n’est pas arrivé au pays par la grande porte de l’Île de la Quarantaine. Il était au pays bien avant cela, en fait, une centaine d’années après le premier immigrant irlandais en Nouvelle-France, Tec Cornelius Aubrenon, qui serait l’ancêtre de tous les Aubry. Mais nous y reviendront dans un autre article.

Donc, mon ancêtre, Jean-Baptiste McCarthy a un nom bien français me direz-vous. Mais, cela s’explique par le fait que sa mère, Jeanne Anger est bretonne. Son père, Daniel McCarthy a 45 ans lorsqu’il épousa Jeanne le 2 novembre 1706 sur la Côte Armoricaine (Dinan).

Daniel vient d’une famille très puissante en Irlande mais surtout d’une famille jacobite. Né en 1663, Daniel a alors 25 ans lorsque le roi Jacques II d’Angleterre, d’Irlande et d’Écosse est détrôné par un coup d’État qu’on appela La Glorieuse Révolution. Suite à cette destitution, plus de 40 000 jacobites quittent leur pays natal pour la France. 60% d’entres-eux étaient Irlandais et parmi eux 40% étaient de familles aristocratiques et ont fait partie de la puissante Communauté irlandaise de Nantes.

Le départ de ces milliers d’Irlandais vers la France fut le début de la diaspora irlandaise qui dura pendant des siècles. Ces premiers Irlandais à quitter l’Ile d’Émeraude furent appelé les Oies sauvages.

Aucun document ne me prouve si Daniel fit partie ou non de la Communauté irlandaise de Nantes, cependant, il s’installe à Dinan en Bretagne et devient Commissaire des Invalides. Étant fourbu aux armes, l’on peut prétendre qu’il a prit part à plusieurs batailles dans l’armée irlandaise de France qui était fort reconnue pour être efficace et douée. De nombreux généraux étaient Irlandais d’ailleurs.

irishbrigade10291101_s
Irish Brigade – Bataille de Fontenoy – 11 Mai 1745

Cela explique aussi son mariage tardif. De son mariage avec Jeanne Anger, ils auront 5 enfants dont, à ma connaissance, seul Jean-Baptiste prit la décision de quitter la France pour la Nouvelle-France.

À son arrivée en Nouvelle-France, Jean-Baptiste se définit comme étant un bourgeois et un armateur.

Il épousa en 1736 à St-Augustin-de-Desmaures, Ursule Vermette, fille de Jacques Vermette et Renée Dupile.

d13p_1643a0917

Sources: Irlandais de Nantes , Une élite insulaire au service de l’Europe,

Voyage sur les traces de mon ancêtre

En 2012, j’ai visité l’île de mon ancêtre afin d’avoir le plaisir de marcher sur les terres ayant appartenu au McCarthy. La forme gaélique de McCarthy est MacCàrthaigh qui vient de Càrthach, un Eoghanacht lord qui était le roi  de Cashel au milieu du 11è siècle.

De ce fait, Cashel est vraiment magnifique.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Sources: Collection personnelle

The Rock of Cashel (les photos ci-dessus)  était le siège du puissant roi du Munster (région de l’Irlande) au début du 12e siècle, Cormac MacCàrthaigh.

456481_10150889273463030_1557021767_o
Ladies views – Terre ayant appartenu au McCarthy – Killarney
Sources: McCarthy – The origins of the Can McCarthy and Their place in celtic histoy

Publicités

4 réflexions sur “Sur les traces des Irlandais au Québec – mon ancêtre et mon voyage en Irlande

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s