Votre ancêtre a-t-il été emprisonné ?

Il y a quelques semaines, j’ai visité avec ma famille, le Morrin Center dans le Vieux-Québec. C’est tellement agréable de jouer les touristes dans sa propre ville et d’y découvrir des lieux aussi beaux que le Morrin Center.

bibliotheque-de-langue-anglaise_mod
Bibliothèque du Morrin Center

Le Morrin Center est une figure emblématique de la présence anglaise à Québec et le site du centre présente 4 phases importantes de l’histoire de Québec. Le Morrin Center a servit entre autre de caserne militaire mais aussi de prison jusqu’en 1862 avant de devenir un collège et maintenant un centre de littérature anglaise.

Il est encore possible de visiter la prison du Morrin Center pour un prix dérisoire. La visite est vraiment intéressante et est offerte en français et en anglais.

Lors de la visite, la guide nous a entre autre présenté le registre des écrous de la prison. C’est à dire, la liste des prisonniers qui ont séjourné au Morrin Center. En bonne généalogiste et archiviste, il ne m’en fallait pas plus pour titiller ma curiosité sur la présence ou non d’un de mes ancêtres dans les cellules des prisons de Québec.

prisonQc_registre

En faisant une petite recherche sur le web, l’on retrouve rapidement les registres d’écrous des prisons de Québec du 19e siècle sur le site de Bibliothèque et archives nationales du Québec ainsi qu’un instrument de recherche qui nous permet d’y chercher facilement les noms de nos ancêtres.

J’ai tapé rapidement le nom de Lacroix pour me retrouver avec une liste 15 personnes ayant été emprisonnées pour différentes raisons passant de vol de chevaux à utilisation de langage ordurier. Il faut dire, qu’à cette époque, les gens étaient souvent incarcérés pour des délits très mineurs.

Dans la liste, selon les dates, il n’y a qu’un Antoine Lacroix qui pourrait correspondre à un de mes ancêtres. Sans pouvoir certifier que c’est vraiment la même personne, le Antoine de mon arbre avait exactement le même âge que le prisonnier emprisonné à 17 ans pour avoir été « Idle and disorderly » ou oisif et débauché. Il passera un mois en maison de correction.

Malheureusement, à moins d’avoir un nom qui sort de l’ordinaire, il est difficile de savoir si le Joseph Tremblay que vous retrouverez dans la liste sera votre Joseph Tremblay mais bon, avec les dates, vous pouvez peut-être faire des concordances.

Je vous invite à l’essayer et à partager en commentaire ce que vous trouverez dans le registre des écrous concernant vos propres ancêtres. Y avait-il des criminels notoires ? Des personnes ayant commis des petits délits ?

J’ai hâte de vous lire !

 

sources des photos: BAnQ et Morrin Center

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s