Découvrez la vie bourgeoise à Québec au XIXe siècle

Si vous sillonnez Grandes-Allée de temps en temps, vous avez probablement déjà aperçu un charmant cottage avec sa façade de brique caché derrière un petit boisée. Située au 82 Grande-Allée Ouest, la maison Henry-Stuart est un rare témoin de l’époque ou les familles bourgeoises de Québec quittaient la ville pour s’établir en campagne. Parce que oui, en 1850, Grande-Allée était la campagne en dehors des murs de la ville de Québec.

La maison fut Construite en 1849 à la demande de Madame William Henry pour en faire la location aux dignitaires qui devaient venir s’établir rapidement à Québec avec leur famille. La famille Henry n’habitera jamais la maison.

Elle a ensuite été louée par Mary O’Meara et ses filles Adele et Mary Stuart en 1917 et fut habité par les filles Stuart jusqu’au décès d’Adèle en 1987.

ADKY00010007
Les soeurs Stuart à leur maison de l’Ile d’Orléans Source: muséevirtuel.ca

 

ADKY00010008
Portrait de Mary Stuart Source:muséevirtuel.ca

La Maison Henry-Stuart et son jardin à l’anglaise font partie du répertoire du patrimoine culturel du Québec mais saviez vous que le jardin qui entoure la maison est centenaire ?

IMG_6848
Jardin à l’anglaise de la Maison Henry-Stuart

Saviez-vous aussi que vous pouviez visiter la maison durant les semaines estivales ?

Je me confesse, jusqu’à tout récemment, je ne connaissais pas du tout l’existence de la maison Henri-Stuart jusqu’à ce qu’un rabais sur un site d’achat de groupe propose une visite de la maison. C’est donc accompagnée d’une amie qui ne connaissait de la maison que son existence, que je suis partie à la découverte de la maison Henry-Stuart.

La visite guidée d’une durée d’environ 1 heure, se déroule en français ou en anglais et nous fait découvrir l’intérieur de la maison ainsi que l’histoire des personnes qui l’on occupées jusqu’en 1987 et, oh bonheur, se termine avec une dégustation de cake au citron délicieux et d’une tasse de thé.

Je dois soulignée le travail de la guide qui semblait passionnée par l’histoire de la maison  (et de la ville de Québec) et qui la connaissait sur le bout de ses doigts.

Finalement, ce fût une visite fort agréable  et une belle découverte qui nous plonge dans le mode de vie des familles bourgeoises anglophones de la ville de Québec au XIXe siècle.

Je vous invite à venir vous aussi découvrir la maison Henry-Stuart et son histoire unique jusqu’à la fin du mois d’août de plus que le prix d’entrée est plus que raisonnable (8$ par adulte).

Si vous n’avez pas la chance de venir dans la région de Québec cet été, vous pouvez découvrir la maison Henri-Stuart sur le site de Muséevirtuel.ca

Crédit photo: moi-même et museevirtuel.ca

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s