La généalogie est morte, vive la généalogie

Nous sommes en 2150. Les centres d’archives sont vides puisque tout est numérisé et disponible sur ce qu’est devenu Internet, une plateforme de réalité virtuelle qui nous permet de toucher les documents d’archives les plus vieux de la planète, peu importe ou nous sommes, comme si nous y étions.

Les archivistes sont devenus des experts en contenu et en réalité virtuelle. Ils assurent un soutien à l’utilisateur pour les aider dans leurs recherches mais sans jamais croiser âme qui vive dans leurs locaux. Ils peuvent donc travailler de n’importe où puisque les documents originaux sont conservés sous clés dans des chambres à température contrôlée dans des musées afin de garder des traces de l’écriture humaines pour la postérité.

Les recherches généalogiques traditionnelles sont maintenant obsolètes et plus personnes ne prend le temps de chercher des actes de naissance, de mariage ou de décès.

De toute manière, plus personne ne se marie …

La technologie permet maintenant de faire sa propre généalogie dès sa naissance pour connaître les risques de maladies congénitales de l’enfant qui vient de naître. Un échantillon de sang est prélevé sur chaque bébé naissant afin de produire son arbre généalogique adnéique qui le reliera à tous ses ancêtres en quelques secondes.

test_vaeterliche_linie

Il fut un temps, pourtant, ou nombre de personnes passaient des années à reconstituer l’histoire de leur famille pour le plaisir de découvrir d’où elles venaient. Les généalogistes empilaient des tonnes et des tonnes de données et de documents afin de déterrer toutes les anecdotes et histoires qui auraient marquées la vie de leurs ancêtres.

Ils visitaient les centres d’archives et touchaient les documents que leurs ancêtres avaient touchés. Ils s’émouvaient devant la signature d’un couple sur un acte de mariage et devant la copie qu’ils pouvaient rapporter chez eux.

antique-2178886_1920

Les généalogistes du XXIe siècle s’abreuvaient d’information sur Internet en parcourant des bases de données et des sites spécialisés. D’autres confiaient leurs recherches à des experts qui réalisaient pour eux, la découverte de leur histoire.

Mais, il fut un jour, où tous les documents furent consultés et que toutes les informations furent découvertes. Il fut un moment, où il n’y avait plus rien à trouver

files-1614223_1920

La généalogie telle que nous la pratiquions au XXIe siècle n’est plus. Il faut maintenant parler de généalogie adnéique et celle-ci est réalisée dès notre naissance en nous permettant de nous lier avec toutes les personnes partageant les mêmes corrélations et ensuite de remonter rapidement tous nos ancêtres.

Bien sûr, les renseignements personnels des personnels toujours vivantes sont encore protégés et maintenant, nous vivons beaucoup plus longtemps, mais un simple coup d’oeil et une personne adoptée peut connaître ses origines. Un simple clic et vous connaissez tous les liens qui vous lient avec la personnes aimées.

C’est ce qu’est la généalogie au XXIIe siècle.

La généalogie est morte, vive la généalogie!

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s